Archive de l’étiquette Elections municipales

ParFranceInsoumise94000

À CRÉTEIL, C’EST À VOUS DE DÉCIDER !

Pour chacun de ces thèmes de notre vie quotidienne, vous pouvez exprimer votre degré de satisfaction quant à votre situation actuelle en cochant la case qui correspond le mieux à votre ressenti.

Ensuite, vous pourrez indiquer les actions à mettre prioritairement en œuvre et faire une proposition.

Il n’est pas nécessaire de répondre à toutes les questions. Vous pouvez choisir en fonction de vos préoccupations et de vos centres d’intérêt.

ParFranceInsoumise94000

Créteil entre dans une nouvelle ère citoyenne

L’Assemblée communale des insoumises et insoumis de Créteil, réunie le samedi 28 septembre, a défini la stratégie du mouvement pour les municipales et a désigné deux animateurs pour la campagne municipale : Béatrice PINAT, 40 ans, professeure des écoles à Créteil, et Thomas DESSALLES, 36 ans, inspecteur du travail à Créteil.

Les groupes d’action de la France Insoumise souhaitent mettre en place une assemblée citoyenne qui choisira les candidates et candidats de la liste et élaborera le programme. Cela permet à chaque habitant de prendre des responsabilités. Des échanges sont déjà engagés avec les cristoliennes et les cristoliens, et des forces associatives de la ville pour participer à la construction de cette dynamique. Des partis politiques ont demandé à nous rencontrer, nous les rencontrerons en étant fermes sur un point, la liste ne pourra être que citoyenne, ce qui n’empêche aucunement qu’elle soit soutenue par des partis, des syndicats, des associations.

Dans un contexte où les combats sociaux (avec les syndicats, les gilets jaunes, les coordinations) et les combats écologistes, notamment contre les bouleversements climatiques, ouvrent des perspectives d’espoir de renouveau politique et d’émancipation, il appartient à chacune et chacun de prendre ses responsabilités pour changer la politique.

Si les citoyennes et citoyens de la ville s’emparent du pouvoir, nous pourrons engager les premières ruptures nécessaires à la reprise en main du pouvoir communal : mise en place d’une régie publique de l’eau, abandon du projet de troisième four d’incinération et développement de la géothermie, référendum d’initiative citoyenne local, possibilité de révocation à mi-mandat, encadrement des loyers, lutte contre la spéculation immobilière, défense des services publics en particulier de l’éducation et de la santé. L’échelon communal est aussi un point d’appui pour combattre les forces néolibérales de Macron et les extrémistes racistes. Afin de préparer l’assemblée citoyenne de Créteil, un questionnaire sera diffusé largement dans la ville pour recenser les besoins et les idées des cristoliennes et cristoliens.

Les électrices et électeurs de Créteil ont positionné la France Insoumise comme une force incontournable pour changer la vie politique. Nous pensons qu’une alternative majoritaire est possible sur Créteil pour le renouveau démocratique, pour engager la transition écologique et pour défendre l’identité populaire de notre ville.

CONTACTS : vous pouvez contacter les insoumis.es de Créteil au 0766267125 ou en leur écrivant sur franceinsoumisecreteil@orange.fr

Rejoignez-nous sur Facebook et Twitter : #Créteil insoumise

ParFranceInsoumise94000

Ensemble, reprenons le pouvoir sur nos vies et notre ville !

Nous sommes nombreuses et nombreux à nous retrouver à Créteil dans des combats pour l’égalité, la solidarité, la défense des services publics, l’écologie, le droit à la ville :

  • défense des hôpitaux de la ville et soutien aux personnels avec les usagers
  • résistance pour le service public de l’éducation, de l’école à l’Université
  • démarches d’implication citoyenne et d’éducation populaire
  • tolérance 0 contre les discriminations et tous les racismes
  • extension du droit au logement pour toutes et tous
  • préservation du repos dominical et développement des commerces de proximité dans les quartiers avec des modes alternatifs de distribution
  • développement des mobilités douces et non émettrices de gaz à effet de serre, promotion de la gratuité pour les transports en commun
  • passage en gestion publique de l’eau
  • lutte contre le 3ème four de l’incinérateur et pour le développement de la géothermie

Ces combats doivent trouver une traduction politique avec une vision cohérente. Pour nous, seule une volonté collective déterminée et ouverte, en lien avec ces mouvements de résistance permettra d’imposer la démocratisation de nos institutions, la transition écologique et la justice sociale.

Aussi, nous proposons la création d’une fédération populaire, écologiste et citoyenne au niveau local pour traduire ces luttes dans un projet politique municipal. Nous pensons que l’expérience communale est un pilier essentiel pour construire les chemins de l’émancipation et servir de point d’appui contre les politiques mortifères et autoritaires de Macron. Il est pour nous essentiel de mettre en œuvre, avant tout, ce projet avec les actrices et acteurs de ces luttes et l’ensemble des habitantes et habitants de Créteil.

Nous pensons que l’urgence politique, menace de l’extrême droite et impasse du néolibéralisme, nous impose aussi d’organiser des discussions fraternelles entre forces organisées politiques, syndicales et associatives en accord avec la démarche citoyenne que nous défendons, pour construire une alternative à la hauteur de nos ambitions. Nous nous appuierons sur des engagements forts :

– refus de déléguer les services publics au privé et des partenariats publics privés (PPP)

– aucun nouveau transfert facultatif et optionnel des compétences aux inter-communalités

– non au cumul des mandats de maire et de président⋅e d’EPCI, de maire, d’élu⋅e départemental⋅e et d’élu⋅e régional⋅e

– lutte contre les Grands Projets Inutiles et Imposés (GPII)

– refus de toute aide extra-légale à l’enseignement privé et toute aide financière à la rénovation d’établissements scolaires privés

– défendre le principe de laïcité

– interdire la présence d’écrans et panneaux publicitaires, non locaux, sexistes ou anti-écologiques dans l’espace public

A Créteil, la majorité actuelle est à la fin d’un cycle. En Marche est prêt à étendre dans notre ville son système anti-démocratique, anti-écologique et anti-social dépendant de puissants intérêts économiques. Nous refusons ce scénario qui une nouvelle fois laisserait de côté les aspirations populaires au changement.

En effet, la politique néo-libérale mise en place par les différents pouvoirs en place depuis quarante ans a conduit à remettre entre les mains de quelques-uns la conduite de nos vies. Un verrouillage organisé permet de tenir éloigné le plus grand nombre des citoyennes et citoyens de la vie publique : opacité sur les enjeux politiques, proscription de toutes contradictions, fermeture du pouvoir sur lui-même, contrôle de l’espace public. Cet assèchement de la démocratie a permis le développement d’une bureaucratie gestionnaire qui s’éloigne de plus en plus de l’intérêt général au profit d’intérêts financiers puissants. La mise en place de la Métropole du Grand Paris qui est une attaque historique contre la commune est finalement l’aboutissement de ce processus de dépossession.

Il faudra surmonter ces blocages pour rendre le pouvoir aux habitantes et habitants de la ville dans leur diversité afin de construire un projet alternatif démocratique, écologique et solidaire. Les élu⋅e·s de demain, citoyen⋅nes parmi les citoyen⋅nes, seront révocables à mi-mandat, rendront des comptes, signerons la charte Anticor et soutiendrons la proposition d’un référendum d’initiative citoyenne local.

Nous engagerons dès cet été le travail avec les habitantes et habitants de Créteil pour inventer les solutions du bien vivre dans la ville et initier la construction d’une assemblée citoyenne en mesure de conquérir le pouvoir. En effet, nous souhaitons co-construire le programme et constituer la liste dans ce cadre citoyen avec comme mot d’ordre « venez siéger au conseil municipal pour appliquer votre programme ! ».

Nous vous appelons, à ensemble, débloquer la vie politique et à reprendre le pouvoir sur nos vies et notre ville !

Les groupes d’action de la FI de Créteil – 4 juillet 2019